[CHRONIQUE] Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers

Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers

Auteur: Benjamin Alire Saenz

Editions: Pocket jeunesse

Pages: 359

Résumé

« Ari, quinze ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, drôle, sûr de lui. Ils n’ont a priori rien en commun. Pourtant ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais… C’est donc l’un avec l’autre, et l’un pour l’autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l’univers. »

chronique

 

On voit ce livre partout et cela faisait un moment qu’il me tentais pas mal et c’est avec plaisir que j’ai plongé dans cette histoire.

On suit Aristote, un jeune adolescent de 15 ans, qui est un garçon en colère et mal dans sa peau. En effet, son frère est en prison depuis qu’il a 4 ans, et pourtant il a l’impression qu’il est mort puisque ses parents ne lui ont jamais expliquer la situation et aucune photo de lui n’est présente dans la maison.

Un jour, il tombe sur Dante, qui va très vite devenir son meilleur ami et leur amitié, quoiqu’un peu étrange, est pourtant très belle. Cependant, il va arriver quelque chose qui va chambouler tout cela, Ari va sauver Dante et rester de nombreuses semaines en convalescence. Suite à cela Ari ne veut pas en parler et très vite, ces deux amis vont s’éloigner peu à peu, d’autant plus que Dante part dans une autre ville à la rentrée.

Durant, toute l’année scolaire suivante, ils vont peu se parler, pourtant nombreuses sont les lettres que Dante adresse à Ari sans toujours recevoir de réponse. Ils vont tout deux vivre leur jeunesse et découvrir la vie chacun de leur côté. Puis à la fin de l’année scolaire, Dante reviens dans la ville et ils vont se réconcilier petit à petit.

Certes ce livre n’est pas dans l’action mais plus dans la réflexion. Beaucoup de sujets y sont traités et il est très enrichissant de lire une histoire tel qu’elle. J’ai aimé la façon dont le sujet principale est traité et la plume de l’auteur qui est très belle et bien maîtrisée.

As-tu lu ce livre?

LulaPapote

 

Les sorties de la semaine

sorties semaine

Hey aujourd’hui je te retrouve pour te présenter les sorties de la semaine. 🙂

Si tu veux lire le résumé clic sur la cover

Les sorties en poche de la semaine

ce que j'ai oublier desen le jeu 3 roayl saga3 the score  wilder

 

Les sorties grand format de la semaine 

lile unnamed (1) unnamed unnamed (2)

Les sorties manga de la semaine

unnamed (3) unnamed (5) unnamed (6) unnamed (4) Fairy Tail ♥

Les sorties cinéma de la semaine

259464.jpg-c_215_290_x-f_jpg-q_x-xxyxx bande-annonce-ultime-vf-affiches-personnages--L-XTYaFttéléchargement

Des sorties te tentent? LulaPapote

[CHRONIQUE] L’armée de la reine

l'armée de le reineLes chroniques lunaires 2.5: L’armée de la reine

Auteur: Marissa Meyer

Editions: 12/21

Pages: 41 (kindle)

Résumé

« Dans cette nouvelle inédite, découvrez les origines de l’armée de Levana, mais aussi l’enfance et l’initiation d’un des personnages les plus charismatiques de la série !
Lorsqu’ils vinrent le chercher aux petites heures du jour, Ze’ev ne fut pas surpris : il avait toujours su que ce moment viendrait.  Depuis tout petit, on l’élevait dans l’attente d’une visite des thaumaturges de la reine au cours de sa douzième année. Il allait servir la Couronne. Cela ferait la fierté de sa famille et de son quartier. Mais Z était loin de s’imaginer les épreuves qu’il devrait traverser pour se faire une place dans l’armée de la reine Levana… »

chronique

Cela fait bientôt un an que j’ai terminé la saga des Chroniques lunaires qui avait été une très très bonne lecture et une de mes sagas préférée. Je n’avais pas forcément penser à lire les tomes compagnons mais lorsque j’ai lu la chronique de ma coupine ArkellanaBooks, ça m’a donné envie de replonger, même un bref instant dans cette saga. 

Dans cette nouvelle nous retrouvons Loup ou Z lorsqu’il n’a encore que 12 ans, il est chez lui avec ses parents lorsque tout à coup des thaumaturges frappent à la porte de sa maison, il est encore dans sa chambre et une vague de panique le saisit alors que depuis toujours il sait que ce jour devait arriver. En effet, Z sait qu’il a les capacités nécessaire pour se battre dans l’armée de la reine mais malgré tout il est nostalgique de devoir quitter sa famille.

On le retrouve plus tard, une fois que la transformation a eut lieu, c’est douloureux au départ et il va rapidement être amené à sa nouvelle meute où l’alpha Brock le méprise déjà.

Le temps passe assez rapidement et nous voilà déjà 5 ans après sa transformation, la reine vient pour choisir quelle meute sera sa nouvelle armée et un des thaumaturge qui s’occupe de la meute de Loup va choisir Loup et l’alpha Brock pour le combat devant la reine. C’est ainsi que l’on verra la puissance inestimable de Loup et que Levanna choisira cette meute.

J’ai donc lu cette nouvelle en une seule fois étant donné son nombre de pages peu élevé et d’autant plus que c’est une lecture rapide dans le sens où l’auteur ne développe pas plus que ça ses propos. En effet, j’aurai voulu en savoir d’avantage sur le fonctionnement des meutes et des transformations.

LulaPapote

 

[CHRONIQUE] The revolution of Ivy

the revolution of ivyThe revolution of Ivy

Auteur: Amy Engel

Editions: Lumen

Pages: 322

Résumé

« Née pour trahir et faite pour tuer… sera-t-elle à la hauteur ?
J’ai tout perdu. Mon foyer. Ma famille. L’homme que j’aime.
Ce serait si facile de capituler, de fermer les yeux et d’attendre que la faim et la soif et raison de moi. Ou bien qu’une bête sauvage me trouve. Ou même un autre survivant… Mais je refuse d’abandonner. J’en ai terminé avec la lâcheté. Il est temps pour moi d’agir, enfin. Bishop me l’avait bien dit, cet univers hostile ne pardonne pas la moindre erreur. Et au-delà e la barrière, c’est encore pire. L’hiver approche, et si je veux survivre, il va me falloir trouver de l’eau, des vivres, un abri. D’autres condamnés avec lesquels m’allier. Mais surtout, je vais devoir faire un choix : dois-je oublier ma vie d’avant, me venger de ceux qui m’ont trahie… ou mener, purement et simplement, la révolution ? Car je ne suis plus une Westfall, ni une Lattimer. Simplement Ivy. Et je suis enfin libre. »

chronique

 

J’avais adoré le premier tome que j’avais dévoré en peu de temps et il en a été de même pour ce tome ci.

Attention si tu n’as pas lu le premier tome je risque de te spoiler

Dans le premier tome nous avions eut une fin que j’avais adoré puisque Ivy ne pouvait se résoudre à tuer Bishop, le fils du président et son mari, elle avait donc décidé de se dénoncer. A la suite de cela elle avait bien sur été mise en garde à vue en attendant que sa sentence tombe et celle ci était le bannissement de la ville.

Ce tome second tome commence donc lorsqu’elle se réveille de l’autre côté de la barrière de la ville. Elle a été tabassé par les gardes qui l’ont emmené là et elle est donc déjà affaiblit mais elle ne perd pas espoir et se met à chercher de l’eau. Très vite elle s’accoutume à la survie parce qu’elle est déterminée à survivre et même si les débuts sont difficiles elle s’en sort très bien.

Cependant, elle tombe sur un condamné qu’elle avait déjà rencontré au sein de la ville et elle sait qu’il sera impitoyable avec elle alors elle va se battre avec lui et contre toute attente va s’en sortir, s’enfuir et tomber sur d’autres personnes, à qui elle cachera qui elle est vraiment et ce qu’elle fait réellement en dehors de la ville, afin de se protéger.

Elle va rapidement se lier d’amitié avec Ashley et Caleb qui sont comme des frères et sœurs et elle va culpabiliser de leur mentir mais ne pourra se résoudre à leur révéler la vérité jusqu’au jour où Caleb revient avec un prisonnier que Ivy connaît très bien.

Tout les quatres vont apprendre que la ville est en train de périr et qu’il y a de nombreuses révoltes et surtout que Callie, la sœur d’Ivy va être exécuter pour avoir tenter de prendre les armes. Ils décident donc de partir ensemble pour tenter d’arrêter cela! 

J’ai adoré la fin qui pour une fois n’est pas totalement un happy end et cette fin m’a surprise! Je conseille vraiment cette duologie qui se lit très rapidement, qui a un rythme assez soutenu quand même, on ne s’ennui jamais et l’auteur maîtrise bien sa plume et son histoire.

 

As-tu lu ce livre? T’as-t-il plut? Souhaites-tu le lire?

LulaPapote

[CHRONIQUE] The book of Ivy

the book of ivyThe book of Ivy

Auteur: Amy Engel

Editions: Lumen

Pages: 342

Résumé

« Voilà cinquante ans qu’une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d’une dizaine de milliers de personnes a fini par se former, et ce qui reste des États-Unis d’Amérique s’est choisi un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd’hui, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, lors d’une cérémonie censée assurer l’unité du peuple. J’ai seize ans cette année, et mon tour est venu.
Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le garçon qu’on me destine, Bishop, le fils du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche…
Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera. Née pour trahir et faite pour tuer… Sera-t-elle à la hauteur ? À la fois histoire d’amour torturée, thriller psychologique et dystopie cruelle, The Book of Ivy vous entraîne dans un compte à rebours haletant dont vous ne sortirez pas indemnes. »

chronique

Cela faisait un moment que j’avais envie de lire cette duologie et je l’ai enfin commencé et ce fut une très bonne surprise! En effet, j’ai dévoré de roman en deux soirs et j’ai adoré l’intrigue du début à la fin!

Dans ce livre nous sommes plongé dans un monde dystopie où les voitures et les frigos n’existent plus et où l’électricité fonctionne par intermittence. Nous suivons Ivy, une jeune fille de 16 ans qui s’apprête à se marier, parce que dans la ville où elle réside il y a deux camps et pour que la paix perpétue le président a décidé d’arranger des mariages entre les deux camps. Ainsi, Ivy sait depuis toujours qu’elle devra se marier de force à un parfait inconnu, sauf que Ivy est la descendante du fondateur  et elle va devoir s’unir au fils du président, Bishop.

Depuis le début l’auteur nous annonce clairement le plan d’Ivy, de son père et de sa soeur, elle va tuer Bishop afin que son père puisse prendre le pouvoir. On va donc suivre Ivy dans les différentes étapes de ce plan et dans son quotidien avec Bishop.

Très vite on se rend compte que Ivy ne souhaite pas tellement ôter la vie comme ça à un parfait inconnu sous prétexte que son père veut reprendre le pouvoir pour faire de leur monde un monde meilleur. Elle pense en effet que cela peut se faire sans violence, d’autant plus que vivant avec lui au quotidien, il y a peu à peu un rapprochement et elle se rend vite compte que Bishop n’est pas comme son père le président, en effet, il n’approuve pas tout ses faits et gestes et Bishop pense par lui même.

Ainsi, le livre a une grande portée politique même si je trouve que cela aurait pu être d’avantage développé, mais étant donné qu’il y a une suite, peut être le sujet sera plus approfondi.

Enfin, les personnages sont très attachants, puisque Ivy est un personnage que j’ai beaucoup aimé, elle est intelligente quoique un peu naïve mais cela ne dérange pas, au contraire, cela ajoute du réalisme à l’histoire. Quant à Bishop, c’est un personnage assez discret dans la première partie du roman mais très vite on s’attache à lui et on ne peut que l’apprécier.

Ainsi, tout au long du roman on suit Ivy, un personnage fort qui est tiraillé entre écouter le plan de son père et l’appliquer même si pour cela elle doit tuer l’homme avec lequel elle vit et auquel elle s’est finalement attaché, ou trahir sa famille.

La fin est juste parfaite selon moi et j’ai hâte de lire le second tome pour voir où l’auteur va nous mener. J’ai donc adoré ce roman et je te le conseille vivement!

LulaPapote

[CHALLENGE] Bingo littéraire de l’été

challenge

 

Hey aujourd’hui je reviens pour te présenter un challenge auquel je participe, il s’agit du bingo littéraire de l’été! Il se déroule du 21 juin au 21 septembre.

Le but de ce challenge est simple, lire le plus de livres possible correspondant aux différentes cases de la grille, une case donne 1 point, une ligne entière ou colonne rapporte 5 points supplémentaires. Je te laisse voir le topic plus en détail où tout est parfaitement expliquer, puisque je vais te présenter ma PAL.

bingo livresque ete

Voici la grille a compléter, je n’ai pas encore trouver tout les livres correspondant mais ça viendra au fur et à mesure et d’ailleurs si tu as des idées, je suis preneuse! 😀

1/Le livre le plus récent de ta PAL:  De velours et d’acier de Georgia Caldera

2/Un album jeunesse: 

3/Initiale commune: Insaisissable de Tahereh Mafi

4/Un livre de plus de 500 pages: Anita Blake 5 : Le squelette sanglant

5/ Une lecture commune: Une journée particulière de Anne-Dauphine Juliand

6/ Un personnage LGBT: Aristote et Dante découvrent le secrets de l’univers

7/ Un livre choisi par un participant: The Book of Ivy de Amy Engel

8/ Un livre qui a reçu un prix: 

9/ Un livre dont l’intrigue se passe en vacances: Miss peregrine et les enfants particuliers de Ransom Riggs

10/ Un grand format:

11/ Titre en un seul mot: Driven 4 de Kay Bromberg

12/ Le premier d’une série: Le poison écarlate de Maria V.Snyder

13/ Joker: je pense que je lirai un manga ou une bande dessinée

14/ Un soleil sur la couverture: Le premier jour de Marc Lévy

15/ Une BD/manga/comics: Kaamelott 7 de Alexandre Astier et Steven Duprès

16/ Un livre mal aimé: 

17/ Un livre avec été dedans: 

19/ Un auteur français: Les thanatonautes de Bernard Werber

20/ Un livre lu d’une traite: L’armée de la reine de Marissa Meyer

21/ Une couverture estivale: La trilogie des Trylles 1: Echangée

22/ Un personnage détestable: The revolution of Ivy

23/ Du bleu sur le couverture: Je m’appelle Budo de Dicks Mathew

24/ Un premier et seul roman: Edwenn, le monde des Faës de Charline Rose

25/ Un recueil de nouvelles: 

 

Et toi participes-tu? Quels livres as-tu prévu de lire? 

LulaPapote

[CHRONIQUE] Quand la nuit devient jour

Quand la nuit devient jourquand la nuit devient jour

Auteur: Sophie Jomain

Editions: France loisirs

Pages: 238

Résumé

« On m’a demandé un jour de définir ma douleur. Je sais dire ce que je ressens lorsque je m’enfonce une épine dans le pied, décrire l’échauffement d’une brûlure, parler des nœuds dans mon estomac quand j’ai trop mangé, de l’élancement lancinant d’une carie, mais je suis incapable d’expliquer ce qui me ronge de l’intérieur et qui me fait mal au-delà de toute souffrance que je connais déjà. La dépression. Ma faiblesse. Le combat que je mène contre moi-même est sans fin, et personne n’est en mesure de m’aider. Dieu, la science, la médecine, même l’amour des miens a échoué. Ils m’ont perdue. Sans doute depuis le début. J’ai vingt-neuf ans, je m’appelle Camille, je suis franco-belge, et je vais mourir dans trois mois. Le 6 avril 2016. Par euthanasie volontaire assistée. »

chronique

Je tiens tout d’abord à remercie ma coupine Léana du blog ArkellanaBooks de m’avoir prêté ce livre qui a été un coup de cœur pour moi! 🙂

Alors dans ce livre nous suivons tout d’abord Camille dans sa jeunesse, son adolescence et nous sommes plongé dans sa vie de jeune fille qui n’estime pas mériter de vivre, qui passe par la boulimie, l’anorexie.. et qui se sent surtout incomprise et elle même ne comprends pas pourquoi elle est si malheureuse alors que son cadre familiale était sain et équilibré et qu’elle n’a jamais manqué de rien et subit aucune pression de ses parents.

On parcours ainsi toute sa vie jusqu’à ses 29 ans, ainsi on apprend qu’elle a fait des études de psychologie, elle est donc souvent en train de s’analyser sans parvenir à comprendre et à savoir comment faire pour se sortir de cette douleur.

Ses parents ont toujours été présent pour elle et tentent pas tout les moyens de l’aider, ils la placent dans des centres pour l’aider, passant par les psychothérapies, les médicaments en tout genre.. cependant Camille désespère, la douleur ne veut pas cesser de s’accroître en elle.

Ainsi, sa décision est prise elle qui est franco-belge, ira en Belgique afin de demander une euthanasie volontaire assistée. En effet, elle a déjà tenté de mettre fin à sa vie mais après deux échecs elle décide de faire ça « proprement » afin de ne pas laisser une mauvaise image de son corps à ses parents. Son dossier est méticuleusement analysé et la réponse tombe, Camille pourra bénéficier d’une euthanasie volontaire assistée quatre mois plus tard. Et c’est pendant les quatre derniers mois de sa vie que l’on va la suivre vers ce qu’elle appelle la délivrance, le début d’une nouvelle vie alors que celle ci s’achèvera.

Après l’avoir annoncer à ses parents, son père décide de lui payer son séjour dans un centre spécialisé où elle pourra vivre tranquillement ses derniers instants, cependant son père est persuader que ce centre pourrait être la solution et que peut être ils parviendront à sauver sa fille. Quant à sa mère elle préfère ne plus la voir. On est donc face à l’incompréhension que l’entourage peut avoir dans ces cas là. Camille se sent seule et compte les jours qui la sépare de la mort.

Cependant, dans ce centre elle va rencontrer Brigitte, une femme bienveillante qui va très vite devenir un pilier pour elle ainsi qu’un psychiatre qui va essayer de l’aider, non pas à guérir mais à vivre mieux ces derniers mois.

Enfin, j’ai adoré retrouvé la plume de Sophie Jomain que j’avais découvert et adoré avec la saga Les étoiles de Noss Head, sa plume est juste, réaliste, maîtrisée et addictive. Ici elle aborde un sujet avec beaucoup de réalisme et sans passer par la case « larmes » et pitié. Enfin, j’ai adoré la fin même si elle m’a surprise. Je ne peux que te recommander cette petite pépite, d’autant plus qu’il se lit assez rapidement et le sujet abordé est très intéressant!

1de53-coup2bde2bcoeur

LulaPapote