[CHRONIQUE] Une journée particulière

Auteur: Anne-Dauphine Julliandune journée particulière

Editions: J’ai lu

Pages: 222

Lecture commune avec Justine du blog Lectures du dimanche

Résumé

« Le 29 février est une date qui n’existe que tous les quatre ans. C’est aussi le jour de naissance de Thaïs – la petite princesse d’Anne-Dauphine Julliand -, atteinte d’une maladie génétique orpheline. Thaïs a vécu trois ans trois quarts. Elle a eu une courte vie, mais une belle vie.
Le jour où le 29 février réapparaît sur le calendrier, Anne-Dauphine s’offre une parenthèse, sans travail ni obligations. Elle veut vivre pleinement cette journée particulière: Thaïs aurait eu huit ans ! Le passé se mêle au présent. Chaque geste, chaque parole prend une couleur unique, évoque un souvenir enfoui, suscite le rire ou les larmes. Anne-Dauphine Julliand aime à penser qu’il est possible de gravir des montagnes en talons hauts. Elle a le talent de croquer les émotions de tous les jours. Elle nous raconte sa vie, Loïc, ses fils Gaspard et Arthur, mais aussi Azylis, son autre princesse, malade elle aussi. C’est une leçon de bonheur et une merveilleuse histoire d’amour, qui se lit d’un souffle, le coeur au bord des larmes. »

chronique

 

J’avais lu Deux petits pas sur le sable mouillé il y a 3 ans et j’avais adoré ce témoignage touchant et poignant. Lorsque j’ai vu que l’auteur sortait une « suite » j’ai eut hâte de découvrir la suite de son histoire et ses ressentit.

Deux petits pas sur le sable mouillé nous racontait l’histoire d’une mère face à la maladie de sa petite fille et à la mort imminente de celle-ci. Ainsi tout l’entourage est perturbé, le mode de vie d’avantage ainsi que la famille en elle même. Thaïs est atteinte d’une maladie qui fait perdre peu à peu ses capacités tel que la parole, la motricité, la capacité de se nourrir seule.. Ses parents suivent donc cette progression de la maladie tout en étant impuissants et Anne-Dauphine Julliand nous raconte son histoire en tant que femme et mère face à cette fatalité.

Dans ce tome ci, nous sommes plongé 4 ans après la mort de Thaïs, le jour de son anniversaire, qui tombe un 29 Février. C’est donc une journée particulière et tout au long du roman nous suivons l’auteur tout au long de la journée. Bien sûr elle nous raconte des choses passées et nous revivons sa douleur mais aussi son bonheur parce qu’elle a choisi de continuer de vivre et de s’autoriser à être heureuse même si certains jours sont plus sombres que d’autre.

Dans cette journée, nous apprenons également que Azylis, sa seconde fille, elle même atteinte de la même maladie, a aujourd’hui 6 ans, et que même si elle n’est pas capable de faire les même choses qu’une enfant de 6 ans « normales » elle reste tout de même joyeuse et apporte la joie dans le foyer familiale qui sait que Azylis mourra un jour et qu’il faut donc en profiter.

En bref, ce roman se lit très vite et malgré le lourd sujet qu’il traite, il reste tout de même léger parce que nous suivons une mère qui accepte et qui ne chercher pas à comprendre « pourquoi? » elle profites simplement de sa fille Azylis et n’oublie pas Thäis qui est omniprésente dans le foyer familiale.

 

Et toi as-tu lu ce livre? Le premier tome? Souhaites-tu le lire? 

 

LulaPapote

Publicités

2 commentaires sur « [CHRONIQUE] Une journée particulière »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s